Les mots qui parlent

sont les plus dangereux

sont les plus empruntés

sont les plus galvaudés.

Je vous entends moquer

Je vous entends mépriser

encore porte

encore silence

encore caverne

encore miroir, encore mort

excédés vous êtes

ou indifférents.

encore pluie, brouillard

encore exister, araignée, être

encore vide, mer, glacé, jaillir

 

Je vous entends passer votre chemin

Je vous entends vous éloigner.

Je fouille mon abime

(encore abîme pardon)

Je cherche avec angoisse tandis que vous disparaissez

(encore angoisse, encore disparaître)

 

Où sont les autres mots ?

Les mots qui n’ont pas peur du ridicule

Les mots qui se savent solides de leur nouveauté

Les mots qui vous arrêtent et vous retiennent

Et qui peuvent afficher fièrement « création ».

 

Avec mes yeux, mes oreilles, ma peau

Je les quête, je les implore

 

Rien

 

Cachés

Absentés

Inexistants

Les mots qui parlent de moi sont ceux

de tous les livres

Pas un mot de plus.

Dois-je m’en contenter ?

Ou me taire en traquant les fantômes ?

(encore fantôme)