09 mai 2007

Ton ventre

Ton ventre flotte en mon ventreJe promène nos ventres fièrementD'abord je ne voyais pas dans mon gros ventre ton petit ventre tout tuyauté. Chaque jour s'arrondit la colline orgueilleuse de nos deux ventres gonflésTandis que la peau nouvelle de ton ventre s'épanouit, la peau fatiguée de mon ventre craquelle sous l'effort. Un jour ton ventre et mon ventre deviennent deux vengtres distincts. Le tien alors a droit a un trou mignon comme le mien a déjà. Ton ventre est rond et ferme, le mien est mou, flasque et ridé. Ton ventre est rond... [Lire la suite]
Posté par lamoni à 09:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 mai 2007

Intérieur

J'éteins la lumière au-dehors. J'allume une loupiote dedans. C'est tout vide. Le silence est rythmé par la chute d'une goutte d'eau. Mes organes font leurs trravaux de machines, nullement perturbés par ma présence inhabituelle. Ça respire, ça cicule, ça brûle, ça dissout, ça découpe, ça travaille tout autour du vide. Je m'approche de lui, je l'observe, je le scrute. C'est un vide particulier. Sa douce transparence caresse ma loupiote. Il s'amuse à lui chanter une chanson de vent pour faire vaciller sa lueur hésitante. Ce soir, il est... [Lire la suite]
Posté par lamoni à 08:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 mai 2007

Quand je t'aime

Quand cancannent les bien-pensantsChaque pourriture est paroleChaque parole a la peau dureQuand on tente de la peler. Quand la fortune a mal aux dentsChaque moindre espoir dégringoleChaque gringalet est un durQuand il arbore un pistolet. Quand la nausée mange du sangChaque cadavre a goût formolChaque forme brise les murs Quand tu t'appliques à l'enfermer. Quand les minutes ennuient le ventChaque tic de pendule rend folleChaque faux promet ta tortureQuand le temps semble arrêté. Quand mon cou sent ton souffle... [Lire la suite]
Posté par lamoni à 08:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 mai 2007

Dictionnaire

Dans un seul mot du dictionnaire, il y a tous ses frères bien rangés, celui d'avant, celui d'après, tous sages attendant leur tour il y a quelques lettres rondes et d'autres pointues, qui s'épèlent et se rappellent, s'épilent et s'épouillentil y a des cordes qui chantent et qui s'agitent et qui dissonnentil y a cent mille échos qui chavirent et qui reviennent et qui s'amusent et qui sautillent et qui radotentil y a toutes les mains tendues qui s'agrippent et qui s'enlacent et qui farandolentil y a des centaines d'académiciens... [Lire la suite]
Posté par lamoni à 08:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 mai 2007

Le petit oiseau a pondu un oeuf

Celui-là l'a vu... a crié : UN  OEUF !Un oeuf à moelle, d'après ce qu'on m'a ditOn dit qu'un oeuf en vol vaut bien un boeufUn boeuf en daube en tous cas c'est fort bonFort bons aussi sont les oeufs à la coque. Celui-là l'a pris avant qu'il s'enfuieS'enfuir c'est rapé quand on est un oeufUn oeuf est sans pattes : ça peut pas courirOu rire un bon coup en mangeant des pâtesDes pâtes au fromage et aux oeufs râpés. Celui-là l'a fait cuire, Dieu qu'c'est chaudChaude et mouillée et salée l'était l'eauL'eau qui l'a cuit l'oeuf à... [Lire la suite]
Posté par lamoni à 22:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]