Tu n'as pas. Tu ne m'as pas. Depuis déjà au moins. Tu étais là encore. Pourtant. Là, à côté de moi. Tu ne. Nous n'avons pas.

Moi je voulais, j'aurais voulu. Mais tu ne.

Je me tournais, me retournais, je m'approchais, me serrais de toi mais tu ne. jamais. Alors je me reculais. Plus tu ne et plus je me reculais.

Moins je. Je n'osais plus.

Je t'attendais. À chaque fois je t'attendais. je me souviens. La hâte du commencement. Et rien. Tu étais là et puis rien. C'était pire finalement quand tu étais là. Quand tu étais là, je n'osais pas. Même si. Non. Pas devant toi, toi qui ne voulais pas me, qui ne voulais plus. Alors j'attendais. J'attendais que tu repartes. Pour me. En pensant à toi. En pensant à toi je pouvais. Et d'ailleurs parfois je me. Beaucoup. Plusieurs fois. Souvent.

Mais je . Le vide. Le vide de toi. L'immensité du vide.

Je. Tellement que tu. Mais tu n'as pas daigné, non, pas daigné me.

J'ai cherché sur ma les traces de ton, de.

Je caresse le tissu du drap. Je caresse ton absence. Je caresse cette béance offerte où tu n'étais pas. Je suis habitée de ce vide de toi.

Je suis un puits, une caverne, un souterrain.

Viande, matière, fluide, sécrétions. 

Je.