On nomme oxymore (parfois oxymoron) une figure de rhétorique où deux mots désignant des réalités contradictoires ou fortement contrastées sont étroitement liés par la syntaxe. En exprimant ce qui est inconcevable, le poète crée ainsi une nouvelle réalité poétique, ou l'orateur un effet de surprise.

Si certains oxymores (voir les exemples cités plus bas) ont été imaginés pour attirer l'attention du lecteur ou de l'auditeur, d'autres le sont pour créer une catégorie verbale décrivant une réalité qui ne possède pas de nom spécifique. Ce sont les oxymores discrets : étant entrés dans le langage courant, ils sont peu remarqués en tant que tels. Ainsi les noms composés tels que clair-obscur (de l'italien chiaro oscuro) ou aigre-doux, doux-amer, sont nés de l'application de ce procédé.

(source : wikipedia)

voici une petite liste... à compléter dans vos commentaires !

  • Je ne suis pas supersticieuse car ça porte malheur
  • Il faut mettre un frein à l'immobilisme
  • je suis athée, Dieu merci !
  • Tout le monde est d'accord pour critiquer la pensee unique
  • Sileeeeence !!!!
  • Cette phrase est un mensonge.
  • Condamné à 20 ans de réclusion criminelle à perpétuité
  • Agnostique convaincu
  • Si tu meurs je te tue
  • vivant et hors de danger
  • c'est pas gras, c'est de l'huile d'olive
  • Quand on n'a rien à faire, on le fait très lentement
  • Les salariés sont un obstacle à l'emploi
  • ni pour, ni contre, bien au contraire
  • la paix a éclaté
  • J'ai révé que je dormais, et puis je me suis réveillé et je me suis rendu compte que ce n'étais qu'un rêve